"Le truc, c'est de survivre aux fils de pute" F. Exley - A l'épreuve de la faim.
"Si cette personne, ne cessais-je de me répéter, était l'un des représentants élus de Dieu sur terre, alors il y avait vraiment quelque chose qui clochait dans tout le système" Roald Dahl - Moi Boy.
"bah, nom d'une pipe, j'aurai été immortel jusqu'à ma mort !"
pépé John - Jim Dodge - L'oiseau Canadèche.



28 août 2013

Premières BDs de la rentrée : Tyler Cross et La colonne

La rentrée approche et vous avez envie d'évasion. Les vacances se terminent pour certains et pour d'autres ne font que commencer, alors quoi de mieux que lire de bonnes BDs ?
En voici deux, histoire de patienter jusqu'au raz de marée traditionnel de nouveautés d'octobre.
Cliquez dessus
Tyler Corss de Fabien Nury (scénario) Brüno (dessin) et Laurence Croix (Couleurs) - 16,95€
Tyler Cross vient de braquer 17 kilos d'héroïne pure appartenant à la Mafia. Il a 20 dollars en poche, un fusil à pompe, un Colt à la ceinture, et il est à pied, seul, au fin fond du Texas. Direction Black Rock, un bled paumé sous la coupe d'un magnat du pétrole et de ses fils. Le moins qu'on puisse dire, c'est que les péquenauds de Black Rock se souviendront longtemps du passage du gangster dans leur ville ! (source Dargaud.com)
Une belle brochette de Bad guys, un (anti)héros plus dur que dur, des femmes qui ont la vie dure, des flingues de la dynamite, du sang, c'est un sacré cocktail que nous avons sous les yeux. Et même s'il souffre de la comparaison avec la fabuleuse série Parker, grâce au graphisme de Brüno, on prends un sacré plaisir à suivre les déboires de Tyler Cross. Ne faites pas les timides achetez là ! 

Cliquez dessus
La Colonne T.1 un esprit blanc de Dabitch (scénario) et Dumontheuil (dessin) chez Futuropolis - 17€
Basée sur des faits authentiques, La Colonne raconte l’ultime expédition française au Tchad en 1899, qui se distinguera par des massacres perpétrés tout au long de son parcours. Un épisode tragique et oublié de l’histoire des colonies françaises, raconté par Christophe Dabitch, dans le respect minutieux des faits, et Nicolas Dumontheuil, dont les images en couleurs directes ont une force d’évocation stupéfiante. (4ème de couverture tiré du site Futuropolis.fr)
Les auteurs ont réussi la prouesse de raconter la colonisation française sur les terres africaines ponctué de faits tragique tout en évitant d'écœurer le lecteur. Graphiquement flatteur, on plonge facilement dans le récit peu connu du capitaine Boulet et du lieutenant Lemoine, une belle réussite, en espérant qu'on attendra pas le tome 2 trop longtemps.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire